Mot de passe oublié ?
Créer votre compte
 
Connectez-vous à votre compte
depuis Votre espace
ou
créer votre compte en

 
Votre compte à bien été crée
Vous allez recevoir un e-Mail pour créer votre mot de passe

Tout savoir sur les GES : Pourquoi faire une évaluation ?

Qu’est-ce que l’évaluation des émissions de gaz à effet de serre d’un service ?

C’est la mesure des émissions de GES engendrées par l’ensemble des processus physiques nécessaires à son existence.

On considère :

  • les émissions de GES générées à l’intérieur de l’entité
  • les émissions de GES prenant place à l’extérieur de l’entité (mais qui sont nécessaires à son fonctionnement).

A quoi sert une évaluation des émissions de GES ?

L’évaluation permet de prioriser ses actions pour réduire son impact sur le changement climatique.

Le diagnostic des émissions de GES permet à l’entité de disposer d’une photographie de ses principaux postes émetteurs de GES. Le lieu des émissions de GES étant sans importance sur leurs effets sur le climat, obtenir une réduction dans son entité ou à l’extérieur (du fait d’une décision propre) provoquera le même bénéfice sur les émissions globales du système. Le diagnostic permet d’identifier les secteurs où il faut agir en priorité pour maximiser son impact dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.

Faire une évaluation et réduire ses émissions de GES c’est aussi réduire à moyen terme son exposition à la variabilité du prix des énergies fossiles.

¾ des émissions de GES étant d’origine fossiles, réduire les émissions de GES dans son périmètre interne ou externe permet de réduire sa dépendance aux énergies fossiles et par voie de conséquence son exposition à la variabilité du prix de ces dernières.

Témoignages clients

  • CANNES - Jacques Varonne, Maire d’Auribeau
  • FOUESNANT - Roger Le Goff, Maire de Fouesnant
  • CHALON-SUR-SAÔNE - Jérome DURAIN, 4ème adjoint de la ville de Chalon-sur-Saône en charge du développement durable et président su Syndicat Intercommunal d'Epuration des Eaux de l'Agglomération Chalonnaise

Témoignages

CANNES

« En 2008, le Syndicat intercommunal d’assainissement du bassin cannois a choisi l'offre de Lyonnaise des Eaux pour reconstruire sa station d'épuration. Suite à un Bilan Carbone rigoureux, l'un des premiers réalisés dans le domaine de l'assainissement, Lyonnaise des Eaux a su nous proposer des solutions pertinentes pour faire de la future station d'épuration Aquaviva la première station "carboneutre" au monde. Une combinaison de technologies et de procédés innovants, comme l’envoi des boues séchées en cimenterie ou la pose de panneaux solaires, permet d'"effacer" 90% des émissions de gaz à effet de serre de la station. Les 10 % restants seront compensés par la plantation locale de 5 260 arbres sur 20 ans. L’opération se traduira par une baisse d'émissions de 4 822 tonnes d'équivalent CO2 sur le territoire Cannois. »

Témoignages

FOUESNANT

« Dans le cadre du renouvellement de contrat de Délégation de Service Public en 2010 relatif à l'alimentation en eau potable et à l’assainissement des communes de Fouesnant et La Forêt Fouesnant, Lyonnaise des Eaux s’est démarqué en contractualisant des objectifs de réduction de gaz à effet de serre. Cela a été possible grâce à la réalisation d’un Bilan Carbone qui a permis d’identifier des actions prioritaires afin de réduire de manière significative ces émissions de gaz à effet de serre, comme l’amélioration de l’efficacité énergétique des stations, le recours à des méthodes de filtration biologique, le développement de travaux "verts" ou encore l’utilisation d’un système de positionnement GPS pour optimiser les distances parcourues lors des interventions. Ce plan d’action s’inscrit tout à fait dans les objectifs environnementaux que s’est fixés notre agglomération. »

Témoignage

CHALON-SUR-SAÔNE

« Afin de concourir aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre fixés par Chalon-sur-Saône, l'une des villes françaises pionnières en la matière, Lyonnaise des eaux a réalisé le Bilan Carbone de la station d'épuration et du réseau d'assainissement de notre agglomération. Grâce à ce Bilan Carbone, Lyonnaise des Eaux a su identifier les principaux postes d'émission de la station. Un plan d'action pertinent a donc été engagé : il vise à optimiser la consommation énergétique, à utiliser des réactifs et des voies de traitement et de valorisation des boues moins émetteurs de GES. Par exemple, un système de pompe à chaleur utilisant les calories de l'effluent en sortie de la station d'épuration permet de chauffer les locaux d'exploitation, et l'emploi de chaux semi éteinte à la place de la chaux éteinte pour la stabilisation des boues d'épuration permet de réduire sensiblement les quantités de produits mis en service. »